Fitness

Le cardio climbing deviendra-t-il le nouveau sport à la mode ? – GQ Magazine


Tôt ou tard, le petit milieu du fitness parisien finit toujours par s’inspirer des concepts américains les plus pointus (et chelous). La dernière inspiration en date : le“cardio climbing”. Cet automne, Nineten, tout nouveau studio de sport de la capitale, mise en effet sur cette discipline qui ne vous dit sûrement encore rien. Il s’agit d’un entraînement de type HIIT – fractionné de haute intensité – effectué sur un grimpeur vertical. On trouve cet équipement dans la plupart des salles de sport dignes de ce nom et il permet de travailler son cardio et l’ensemble des muscles du corps sans impact.

La démocratisation (tout relative) de cette pratique dans le monde du fitness a été impulsée de l’autre côté de l’Atlantique par le coach sportif Jason Walsh dès 2015 avec la création de Rise Nation. L’Américain, qui a entraîné des clients comme Bradley Cooper et Matt Damon, a été le premier à développer des studios dédiés à 100% à ce cousin très éloigné de l’escalade. “Certes tu sollicites les mêmes chaînes musculaires, mais les sensations n’ont rien à voir avec l’escalade”, me confirme Jumzine, coach chez Nineten et amateur de grimpe. Dans les salles de ce type, les cours se déroulent au rythme de la musique dans une atmosphère électrique – une obscurité partielle et avec des néons colorés.

Les habitués des studios de boutique fitness de ce type (Barry’s Bootcamp, dynamo, Outboxe…) connaissent bien ces ambiances conçues pour galvaniser le public et ne seront pas dépaysés par l’ambiance de Nineten. Car la nouvelle adresse fitness cool du 9e arrondissement de la capitale, s’inspire de ce modèle et certainement d’autres studios similaires implantés plus près de chez nous, comme le concept Sweat by BXR à Londres. Et peut-être même par Zones, hub sportif installé dans le 11e arrondissement de Paris qui propose des coachings particuliers, des cours en petits groupes mais aussi des sessions sur Versaclimber depuis quelque temps.

Quels sont les bienfaits du cardio climbing ?

Entraînement full body, c’est-à-dire que l’ensemble du corps est sollicité, le cardio climbing présente potentiellement quelques avantages par rapport à d’autres pratiques populaires comme le cycling, l’elliptique ou les marches. La machine implique une position qui répartie mieux le poids du corps, protège le dos et nécessite d’engager les muscles des abdominaux et du tronc. “C’est une activité complète excellente pour lutter contre la sédentarité pour les gens qui par exemple passent leur journée assis devant un écran avec les épaules vers l’avant”, souligne Mehdi Dergaoui, coach sportif chez Zones. “On peut travailler sur trois niveaux, à savoir l’amplitude des mouvements, la variété de la résistance et la vitesse pour obtenir des sensations uniques. Après quelques mouvements, on peut avoir l’impression d’avoir enchaîner une quinzaine de burpees avec tuck jump.” Celles et ceux qui savent savent.

Si vous êtes amateur de HIIT, peut-être avez-vous déjà inclut des passages au Versaclimber lors de circuits à l’entraînement et vous êtes rendus compte à quel point cet exercice peut faire monter le cardio en un rien de temps. Mais, comme évoqué précédemment, le cardio climbing ne possède pas uniquement cette vertu. “En cycling, on mise sur énormément d’intensité alors que chez Nineten on peut aussi vraiment inclure du renforcement musculaire avec des mouvements longs et lents avec de la résistance ou des squats profonds par exemple”, me dit Jumzine. “Je trouve que les deux pratiques sont très complémentaires.”

Pourquoi faire du cardio climbing ?

Cette nouvelle pratique sportive de niche qui permet de se maintenir en forme et de se renforcer s’adresse à différents profils de sportifs urbains. Pour Anthony Tartour, co-fondateur de Nineten, il manquait à Paris un format “fast fitness” qui promet beaucoup de bénéfices en peu de temps. “Quand j’ai découvert cette machine, j’ai tout de suite été frappé par son efficacité”, affirme-t-il. “Dans une ville comme Paris où tout va très vite, les gens n’ont pas forcément le temps de consacrer une heure ou plus au sport à la pause déjeuner. Nous avons créé une expérience unique et innovante qui n’existait pas ici.”



Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button